À l’hôpital, l’identité du patient, c’est sa sécurité : il faut donc veiller à toujours bien identifier son patient afin d’éviter de graves erreurs (mauvais médicament, mauvaise opération, mauvais transfert…).

Un système d’identitovigilance doit alors être mis en place au sein des établissements de santé, afin de garantir une identification fiable de la personne hospitalisée, à toutes les étapes de sa prise en charge.

Le bracelet patient peut être un outil pertinent afin de garantir la continuité et la sécurité des soins au sein de l’établissement

Qu’est-ce qu’un bracelet patient ?

Remis à chaque nouveau patient qui entre dans un centre hospitalier, ce bracelet permet d’identifier le malade d’un service à l’autre. Il se porte généralement au poignet, mais peut également être attaché au niveau du lit. Les informations principales concernant l’identité de la personne hospitalisée sont inscrites dessus : nom, prénom, date de naissance… Sa présence évite les confusions et permet un meilleur suivi administratif.

Pourquoi utiliser un bracelet patient ?

Le bracelet patient représente un réel gain de temps pour le personnel hospitalier : il arrive que certains patients soient en incapacité de s’exprimer correctement compte tenu de leur âge ou d’une opération douloureuse par exemple. Ce bracelet permet donc au personnel d’identifier rapidement et sans erreur la personne qui se trouve devant elle. La prise en charge du patient se fera donc plus rapidement.

Il existe plusieurs gammes de bracelets patients. Chaque modèle possède certains avantages et vise un service ou une catégorie de personnes en particulier, mais certaines caractéristiques restent communes à tous les bracelets :

En effet, pour une bonne organisation, il est important que le patient ne perde pas son bracelet, peu importe le modèle de celui-ci. Tous les bracelets patients ont été réfléchis pour être inviolables. Il est impossible de s’en débarrasser sans l’aide d’une paire de ciseaux. Ils ne peuvent être utilisés qu’une seule fois, rendant impossible la fraude ou l’usurpation d’identité.

En plus d’être indéchirable, le bracelet patient résiste aux solvants, aux matières abrasives et à l’eau. Il reste donc en état peu importe la situation.

Simple d’utilisation, il est confortable à porter, et est généralement non toxique et hypoallergénique.

Quels sont les différentes gammes de bracelets patients ?

Le bracelet classique

Disponible avec cartonnette pour identification manuscrite, ou sans rabat pour inscription directe, le bracelet classique est en matière vinyle non extensible et sans latex.

Économique, il est généralement utilisé pour les séjours de courte durée.

Différents formats ont été pensés (adulte, enfant, bébé) afin de correspondre à un maximum de personnes. Proposé en plusieurs coloris, il facilite l’organisation des différents services de l’hôpital grâce à la mise en place d’un « code couleurs ».

Le bracelet PLD

Bébé, enfant, adulte ou encore large, le bracelet PLD existe en plusieurs formats. Il existe également des extensions, elles permettent d’agrandir le bracelet de 230 mm afin de correspondre à plusieurs profils, y compris en cas d’obésité ou d’œdème.

Sa protection adhésive permet une lecture précise des données : ce bracelet convient aux étiquettes manuscrites, lasers et thermiques.

Le bracelet PLD est généralement le plus utilisé au sein des hôpitaux. D’une qualité supérieure au bracelet classique, il est adapté aux séjours de plus longue durée.

Disponible en 8 coloris, il permet, lui aussi, d’optimiser l’organisation des différents services de l’hôpital.

Le bracelet tyvek

Indéchirable, ce bracelet en matière légère est disponible en 19 coloris.

Économique et simple d’utilisation, il est idéal pour l’identification ambulatoire, l’entrée au service des urgences, les consultations ou encore le mobilier médical.

Le bracelet en mousse

Même si son fermoir n’est pas inviolable, sa fixation stable et durable peut faciliter l’identification d’une certaine catégorie de patient. En effet, certaines personnes ayant la peau sensible ne supportent pas les bracelets en matière vinyle ou tyvek. Le bracelet en mousse a été confectionné pour plus de confort afin d’éviter les irritations.

Disponible en plusieurs formats, il est principalement utilisé en service pédiatrie et gériatrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le même objectif d’adaptabilité aux peaux sensibles, il existe des protections en mousse hydrophobes. Adaptables à tous types de bracelets, elles permettent d’éviter les irritations ou démangeaisons sur peaux sensibles.

Le bracelet d’identification sous X

Lorsqu’un patient est dans l’incapacité de décliner son identité, et lorsqu’il n’a aucun papier d’identité sur lui, il doit tout de même rester identifiable au sein de l’établissement de santé. Un numéro ou un code-barres inscrit sur le bracelet remplaceront alors sa réelle identité.

Généralement utilisé au service des urgences, le bracelet possède une protection adhésive permettant une lecture précise des données. Il est compatible avec les étiquettes manuscrites, laser et thermiques.

Le bracelet RFID de Zebra

La RFID est une méthode d’identification à distance, à l’aide de marqueurs et de lecteurs de radiofréquences.

La société Zebra a mis en place des imprimantes qui permettent d’imprimer instantanément des étiquettes avec un code-barres correspondant à l’identité du patient. Un lecteur a également été pensé : à chaque entrée du patient dans un service, le code-barres est scanné. Il est ainsi possible d’obtenir toutes les informations nécessaires sur le patient, mais également de le localiser en interne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre imprimante est proposée par Zebra. Celle-ci imprime directement un bracelet thermique sur lequel sont inscrites les différentes informations du patient.